Pour comprendre le programme d'aménagement

L’aménagement numérique est une compétence métropolitaine, il est géré par la Métropole Européenne de Lille (MEL).

Par très haut débit, on entend l’évolution des réseaux pour qu’ils répondent aux besoins croissants des usages en matière numérique : navigation rapide sur internet, usages simultanés d’appareils connectés, télétravail, télésanté, formation à distance, jeux en réseaux….. Trois types de réseaux délivrent le haut débit. Sur notre territoire, le réseau à construire est le réseau fibre optique jusqu’à l’abonné (technologie FTTH). Un accord existe entre la MEL et Orange pour définir le déploiement du FTTH sur le territoire métropolitain.

Les interventions sont programmées à partir de cette année.

Après études de l’opérateur, concertation avec la commune et travaux de déploiement, le chantier s’articule autour de 3 grandes étapes :

  • Phase 1 : Implantation des armoires de rue. Une armoire de rue peut desservir jusqu’à 360 foyers. Cette phase est terminée, deux armoires ont été installées dans la commune
  • Phase 2 : Implantation de points de branchements dans la rue ou les immeubles collectifs. Un point de branchement peut desservir jusqu’à 12 foyers
  • Phase 3 : Raccordement final au foyer à l'initiative des administrés

Septembre 2017

Où en est-on dans la démarche de la fibre optique à Tressin ?

Conformément au calendrier qui avait été annoncé, on se situe dans la phase 2

LE TRÈS HAUT DÉBIT ARRIVE DANS VOTRE RUE

A cette étape, l’opérateur finit la construction du réseau qui permettra de rendre éligibles les immeubles à une future connexion à la fibre optique. Il s’agit d’implanter les équipements appelés « points de branchement ».

Le boîtier de 20cm sur 20cm, posé par l’opérateur, est accessible à l’ensemble des fournisseurs d’accès internet pour la construction du raccordement final à la fibre optique. Un point de branchement peut desservir 6 à 12 adresses en fibre optique. Les boîtiers sont posés sur le domaine public car ils doivent être accessibles en permanence.

Plusieurs types de pose existent : en aérien, accrochés aux poteaux ERDF ou poteaux France Télécom/Orange ; en aérien sur les façades d’immeubles (maisons individuelles, immeubles collectifs) ; au niveau des paliers par étage à l’intérieur des immeubles collectifs ; en souterrain, via les chambres de raccordement et les fourreaux situés sur l’espace public.

A ce stade, la Mel et la commune continuent d’accompagner l’opérateur dans ses actions de communication et de pédagogie pour terminer la construction du réseau par la pose des boîtiers ou points de branchements.

C’est l’objet du document que vous avez reçu de la part de d'Axian dans vos boîtes aux lettres.

- Pourquoi demande-t-on de signer une convention d’occupation de votre patrimoine privé ?

Pour rendre éligible votre habitation ou votre local professionnel et ceux de votre voisinage, l’opérateur doit au préalable obtenir les autorisations des propriétaires pour la future pose des équipements (points de branchement).

Au plus les autorisations seront obtenues rapidement, au plus vite les travaux seront réalisés et les habitations rendues éligibles.

- Quelle est la prochaine étape ?

Il s’agit de la souscription d’un abonnement fibre optique (sous technologie FTTH).

Une fois les adresses rendues éligibles à une connexion à la fibre optique, il vous appartient de souscrire un abonnement auprès d’un fournisseur d’accès internet. La souscription entraîne le raccordement final avec la création d’une prise spécifique fibre optique, à l’intérieur du domicile ou du local professionnel. Le fournisseur d’accès vous accompagne alors dans la mise en service de vos équipements.