Un nouveau nom ... un nouveau président ... 

Le 19 octobre 2017, les usagers du Centre Social de Tressin, réunis en assemblée générale ont désigné leurs nouveaux représentants:

Membres honoraires

Marcel Monchet

Gaby Horbez

Jeanne Dennin

Animateurs membres de droit (11)

Membres élus (11)

ANDERSON Françoise (Mémoire)

BIDEAU Dominique

BEAUVAL Michel (Théâtre adultes)

BRABANT Anne

BELLENGEZ Régis (Art floral)

COMBLE Charline

CARON Pascale (Arts textiles)

DECALONNE Noëlle

COMBLE Bernard (Marche)

DENNIN Isabelle

CROMBET Louisette (Arts plastiques)

ECREPONT Brigitte

MONCHET Jeanne-Marie (Scrabble et Marche)

LATOUR Thérèse

SAGNIER Michel (Rando vélo)

LEGLEYE Christine

SAMSON Muriel (Théâtre enfants)

SAINLEGER  Chantal

VANDIONANT Ghislaine (Patchwork)

VANDENBUSSCHE Marie Claude

VERLYCK Martine (Danses et Arts plastiques)

VANDENBUSSCHE Michel

AUDITEUR

admis à participer aux travaux du CA  (en réserve en cas de démission d’un membre) :             Sylvie BENESY

NOUVEAU BUREAU

PRESIDENT

COMBLE Bernard

VICE PRESIDENT

BELLENGEZ Régis

TRESORIER

VANDENBUSSCHE Michel

SECRETAIRE

MONCHET Jeanne-Marie

SECRETAIRE ADJOINTE

BRABANT Anne

Voir + de photos

Ci dessous le rapport d'avenir présenté par Bernard Comble

Cher(e)s Adhérent(e)s, Cher(e)s Ami(e)s,

Je l’ai déjà dit à certains, je me répète. Lorsque Marcel m’a sollicité, certes de manière douce mais volontaire, et même si ce n’était pas la première fois qu’il me faisait du pied, par personne interposée, je dois reconnaître trois choses :

  •  J’ai pris cela pour un très grand honneur, non par fierté, mais au contraire, par humilité, car jamais je n’avais imaginé, ni souhaité reprendre les rênes d’une association aussi dynamique et aussi ancrée dans le village depuis plus de 50 ans, puisque celle-ci a été créée en 1962 ;
  • En deuxième lieu, je vous avoue avoir douté, longuement, car non seulement je suis déjà engagé dans de nombreuses associations tressinoises et d’ailleurs, mais sincèrement, je doutais de mes capacités à conduire un tel ensemble aux visages multiples, aux caractères bien trempés, au service de tant d’adhérent(e)s qu’il faut satisfaire tout au long de l’année ;
  • Enfin, accepter, c’est s’engager et en quelque sorte assurer la continuité et l’existence de l’association et de ses activités, contre vents et marées, dans une société en pleine évolution et aux mutations de plus en plus rapides.

Et puis, comment relever le défi de continuer une œuvre telle que celle orchestrée par Marcel Monchet pendant si longtemps ? Mais nous aurons d’autres occasions pour y revenir…

Après un bon moment, j’ai accepté de relevé le challenge. Cela continue à m’inquiéter. Je suis peut-être trop bon. Mais c’est fait. Sauf à ce que vous me contredisiez ici, l’engagement est pris.

L’année de préparation, de découverte des rouages, de leurs grippages éventuels, de l’intégralité du fonctionnement, de l’adaptation aux caractères de chacun, ne fut pas trop longue, loin s’en faut.

Ce à quoi j’adhérais déjà auparavant et que je considère comme incontournable et indiscutable, c’est l’esprit propre à l’association. Celle-ci doit rester avant tout, le lieu de rassemblement de toutes celles et tous ceux qui souhaitent partager, échanger, vivre ensemble pour maintenir, améliorer et amplifier le lien social qui existe à Tressin et dans les communes environnantes. Loin du consumérisme trop souvent constaté aujourd’hui, notre association se veut un lieu de loisirs et de culture à partager, ouvert à toutes les générations, que ce soit les enfants jeunes ou adolescents, que ce soit les actifs, que ce soit les seniors.

Autre élément incontournable, c’est la totale indépendance de notre association.

Indépendance financière, tout d’abord. Je ne mésestime pas l’aide importante de la Municipalité pour faciliter l’exercice de nos activités tant sur le plan matériel qu’en termes de locaux, sans pour autant faire du favoritisme. Mais je tiens aussi à rappeler nos principes.

Les cotisations, relativement symboliques, de 5 € par adhérent, représentent le droit réglementaire et indiscutable d’adhésion comme à toute association. Celles-ci permettent de participer à la vie de l’association de manière statutaire.

Les autres frais d’inscriptions, appelés « participation aux frais » permettent à l’association de régler les dépenses propres à chaque activité dans un principe de solidarité, de manière à éviter des frais trop importants pour certaines activités telles que la danse, de manière à maintenir attractives l’ensemble des activités et de façon à équilibrer les comptes sur l’année.

Le rapport de trésorerie vous l’a démontré tout à l’heure.

Sur un autre plan, l’indépendance doit être explicite dans nos statuts.

C’est pourquoi, tout au long de l’exercice précédent, nous avons constitué un groupe de travail dont les travaux ont été entérinés par la Commission Administrative sortante.

Celle-ci a eu pour objectif de modifier les statuts pour plusieurs raisons :

  •  Remettre les textes au « goût du jour », après plus de 50 ans de bons et loyaux services ;
  • Adapter les textes à la réglementation propre aux associations relevant de la loi de 1901 ;
  • Modifier le nom de l’association qui ne correspondait plus à la notion actuelle de « Centre Social ». En effet, si l’association créée en 1962 par le Maire de l’époque, M. Pierre Brabant, avait effectivement une vocation sociale, il n’en demeure pas moins qu’aujourd’hui, les vrais « Centre Sociaux et socio-culturels » tels que ceux de Mons en Baroeul, Villeneuve d’Ascq ou Faches Thumesnil entendent ( je cite) « être des foyers d’initiative portés par des habitants associés, appuyés par des professionnels, capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population d’un territoire » et cela tel que défini par l’Assemblée Générale de la Fédération Nationale des Centres Sociaux qui s’est tenue à Angers les 17 et 18 juin 2000. Il fallait aussi lever toute ambiguïté dans les esprits par rapport aux autres associations ou collectifs existants dans la Commune ;
  • Enfin, faire en sorte que ce chantier soit fait une fois pour toutes, afin de permettre de concentrer notre énergie pour les mois et années à venir sur notre cœur d’action, c'est-à-dire nos activités.

Je vous présenterai les modifications statutaires après cet exposé.

Le nouveau nom que nous avons choisi et que vous verrez apparaître dans les nouveaux statuts est ASSOCIATION ECLAT (Ensemble, Culture, Loisirs, Arts à Tressin) et que nous résumons par Culture et Loisirs à Tressin.

Une même association renommée pour laquelle nous aurons à travailler pour assurer une communication améliorée et renouvelée au profit de toutes et tous et une meilleure visibilité extérieure.

Rien ne changera dans le fonctionnement des activités. Elles seront toujours sous la responsabilité d’un animateur(rice) qui siègera de plein droit au Conseil d’Administration.

A ce titre, vous verrez dans les nouveaux statuts, que nous avons créé une représentation paritaire au CA avec un nombre de sièges égal pour les animateur(rice)s et les membres à élire pour 3 ans, ce qui porte le nombre de membres du CA à 22.

Cela étant, nous avons vocation à élargir le nombre de nos activités. Si nous voulons répondre aux demandes de toutes les générations, nos portes doivent être grandes ouvertes. Une seule condition : toute nouvelle activité doit être proposée par une ou plusieurs personnes qui s’engagent à créer, animer, faire croître cette activité. L’animateur reconnu doit accepter les conditions de fonctionnement de l’association et intégrer son esprit pour promouvoir le concept du mieux vivre ensemble. La Commission Administrative aura à accepter et valider la candidature.

Quantités d’activités peuvent voir le jour. Nous pourrions relancer une activité « couture », envisager des cours d’anglais, imaginer un groupe de coureurs à pied, des activités jeux et beaucoup d’autres…

Mais il faut aussi préserver les activités existantes. Savoir faire un bilan en fin de saison. Anticiper les problèmes de fonctionnement. Assurer les pérennités et les successions. Ainsi survit une association quand elle sait évoluer, se renouveler, anticiper et s’adapter, car la vie n’est pas statique et le monde d’hier ne sera pas celui de demain.

Au-delà des activités hebdomadaires, nous poursuivrons l’organisation des moments conviviaux tels que les voyages de découvertes, culturels et festifs d’une journée, les virées gastronomiques et certains spectacles.

A ce titre, je vous rappelle que ces moments conviviaux sont ouverts à tous les adhérents à jour de leur cotisation individuelle. Vous avez pu remarquer également que cette année, nous avons considéré comme adhérents, les parents des enfants inscrits aux cours de danse ou d’arts plastiques. Ceci n’est pas un moyen de récupérer plus d’argent. C’est exclusivement pour intégrer les parents à part entière dans le fonctionnement et la vie de l’association.

Et pour clôturer l’année, il nous faut préserver la fameuse fête de l’Association de la fin juin. Nous aurons rapidement à réfléchir comment la faire évoluer, à la fois pour que toutes les activités soient honorées à cette occasion et pour que tous les membres des familles venus admirer les danseur(se)s jeunes ou moins jeunes puissent être accueillies dans de bonne conditions et en toute sécurité.

Voilà où nous en sommes aujourd’hui pour l’année 2017/2018 qui s’est engagée. Je fonde de grands espoirs pour préserver nos amitiés et par là même notre vigueur et notre détermination commune. Quand vous entrez chez nous, laissez à la porte vos doutes, vos peines, vos rancoeurs, vos amertumes, vos préjugés. Chez nous, il ne doit pas y avoir de place à la mésentente, seuls priment le dialogue et la compréhension. Chez nous, vous venez pour le plaisir de partager ensemble, tous ensemble, de bons moments. La vie extérieure est déjà assez compliquée comme ça. Et que cet état d’esprit grandisse aussi parmi les enfants que nous accueillons. Ils ne viennent pas en garderie ou en centre aéré. Ils viennent passer un bon moment dans notre grande famille.

Cher(e)s Adhérent(e)s, Cher(e)s Ami(e)s, si vous en êtes d’accord, si vous nous faites confiance…alors je vous invite à vous « ECLATER ».

Merci de votre attention.

Bernard COMBLE